Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Du 09 au 10 décembre 2013, l’IPRAVI organise les cinquièmes journées avicoles à l’auditorium de la caisse stabilisation sur le thème. « La relance du secteur avicole dans le cadre de la mise en œuvre du PSRA ». |

Présentation

Présentation

1.  Présentation générale de l’aviculture ivoirienne

 

En Côte d’Ivoire, le développement de l’aviculture moderne a été impulsé par l’Etat à travers la Société de Développement des Productions Animales (SODEPRA), créée en 1972.

 

A  partir des années 1976, des structures privées ou d’économie mixte se sont installées pour suppléer l’Etat dans l’encadrement et la distribution des intrants.

 

Par la suite, la disparition de la SODEPRA en 1992 a favorisé l’émergence des Organisations professionnelles Agricoles. L’Interprofession Avicole Ivoirienne (IPRAVI) a été ainsi créée en 1995.

 

Grâce au dynamisme des opérateurs privés et au soutien de l’Etat, aujourd’hui la filière avicole ivoirienne possède l’ensemble des maillons nécessaires au développement d’une filière moderne.

 

Le secteur amont compte un cheptel reproducteur de près de  280 mille têtes.
L’accouvage est assuré par une douzaine de couvoirs qui ont produit20 millions de poussins d’un jour en 2011, pour une capacité annuelle installée de 42 millions de poussins. Pour les exploitants individuels, ils sont au nombre de 1 500 aviculteurs environ, dont 1 000 éleveurs de poulets de chair et 500 producteurs d’œufs de consommation.

 

Du point de vue économique et social,  cette filière réalise un chiffre d’affaires d’au moins 80 milliards de francs CFA par an et offre 130 mille emplois, dont 30 mille emplois directs et 100 mille emplois indirects. C’est aussi un débouché important pour les produits agricoles et sous produits agro-industriels.

 

Pour renforcer ces acquis, l’Etat de Côte d’Ivoire, en parfaite synergie avec les opérateurs privés de la filière regroupés au sein de l’IPRAVI, ont organisé en 2009,  les Etats Généraux de l’Aviculture Ivoirienne.

 

Le diagnostic établi au cours de ces Etats Généraux a révélé entre autres, que le secteur avicole ivoirien dispose de potentialités énormes qui sont sous-exploitées et qu’il existe beaucoup d’opportunités pour la relance de ce secteur.

 

Sur la base de ce diagnostic, un Plan Stratégique de Relance de l’Aviculture moderne ivoirienne (PSRA) a été élaboré et doit se mettre en œuvre sur une période de dix (10) ans.

 

L’objectif du PSRA est entre autres, de contribuer à augmenter les volumes des productions avicoles et à créer des emplois nouveaux.

 

La mise en œuvre du PSRA nécessite un financement global de 45.002 000 000 F CFA.

 

La réussite de la mise en œuvre de ce plan va nécessiter d’autre part, la réalisation d’importants investissements privés, évalués à 150 milliards de francs CFA.

 

2.     Les Organisations professionnelles de la filière avicole ivoirienne

 

 L’Interprofession Avicole Ivoirienne (IPRAVI) a été créée en 1995. Elle compte à ce jour, quatre (4)  associations de base de la filière avicole qui sont :

 

       1°/ L’INTERAVI (Association des Industriels de la filière avicole ivoirienne) créée en 1989, regroupe des membres qui exercent soit  une activité d’accouvage,  soit  fabriquent l’aliment de volaille, pratiquent l’abattage ou le conditionnement des œufs de consommation.

 

         2°/ L’UACI (Union des Aviculteurs de Côte d’Ivoire) créée également en 1989 regroupe les exploitants individuels, éleveurs de volaille de chair ou producteurs d’œufs de consommation.

 

         3°/ L’ANAVICI (Association Nationale des Aviculteurs de Côte d’Ivoire) créée en 2005 regroupe également des exploitants individuels, éleveurs de volailles de chair ou producteurs d’œufs de consommation.

 

         4°/ L’ANAREV CI (Association Nationale des Revendeurs de produits Avicoles de Côte d’Ivoire,) créée en 2008 et membre de l’IPRAVI depuis 2010, regroupe les revendeurs de volailles et d’œufs de consommation.

 

 

3.     Présentation de l’IPRAVI

 

L’IPRAVI est administrée par un Conseil d’Administration de quatorze (14) membres. Son organe suprême est l’Assemblée Générale qui comprend vingt (20) membres.

 

L’objectif principal de l’IPRAVI est de défendre les intérêts de la filière avicole ivoirienne et de promouvoir la production avicole locale.

 

Cet objectif est recherché à travers entre autres :

 

  • La promotion des produits avicoles locaux,
  • La recherche d’une plus grande compétitivité des produits avicoles.

 

Pour réaliser cet objectif, l’IPRAVI dispose d’un Secrétariat Permanent animé par des agents salariés.

Les ressources de l’IPRAVI sont constituées des cotisations professionnelles (qui lui assurent le fonctionnement) et des appuis que lui apportent les partenaires financiers, sous la forme de dons ou de subventions.

Depuis sa création, l’IPRAVI a déjà bénéficié de l’appui des partenaires tels que :

 

                  L’Union Européenne : à travers son unité de gestion PRO€INVEST ;

 

ASE-CDE : Appui et Service aux Entreprises-CDE ;

 

AFD : Agence Française de Développement, à travers une ligne de crédit ouverte auprès du Ministère de la Production Animale et des Ressources Halieutiques.

 

                   Etc.

Copyright © IPRAVI 2013 Inter Profession Avicole Ivoirienne